Forum Officiel de Ngiama Werra Son

WWW.WERRASON.ORG / Le Site & le Forum des Werrasoniques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 KOFFI PRET A EMBAUCHER KAPAYA

Aller en bas 
AuteurMessage
Yanne



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: KOFFI PRET A EMBAUCHER KAPAYA   Lun 7 Avr - 22:49

Koffi Olomide : « Je suis prêt à embaucher Flamme Kapaya s’il le sollicite…, c’est un bosseur »
Kinshasa, 07/04/2008 / Musique
Le week- ­end dernier, l’équipe de Quartier Latin International et celle des réalisateurs s’étaient déployées vers la route du Lac Mai Ndombe dans le Bandundu.
De retour à Kinshasa, après une série d’activités à I’étranger et ce, dans le cadre de la réalisation de son prochain album, le patron de Quartier Latin International, « Mopao », a répondu, jeudi 3 avril dernier, aux questions des professionnels des médias. C’était au cours d’une conférence de presse, dans la salle polyvalente de l’Hôtel Invest, dans l’enceinte de la Radio télévision nationale congolaise (Rtnc) à Lingwala. Parmi les préoccupations brûlantes des mélomanes auxquel­les Koffi Olomide a tenu à fixer l’opinion, ce sont celles de la rai­son des maints reports de la sor­tie de sa prochaine réalisation ar­tistique et de la rumeur de l’inté­gration du soliste Flamme Kapaya au sein de « Quartier Latin Inter­national ».

Abordant le cas de l’ancien directeur artistique de Wenge Musica Maison Mère, le patron de « Quartier Latin International » n’a nullement hésité pour dire: « Je suis prêt à l’embaucher s’il le sollicite ». Cela, en raison, dit-il: « de ses qualités artistiques . . . bref, parce qu’il fait bien son boulot! ».

Pourquoi alourdir l’orchestre bien que sachant qu’il y a déjà assez de bons musiciens ? A cette interrogation, « Mopao Mokonzi », certainement inspiré par la maxime qui dit: « L’abondance des biens ne nuit pas », soutient la thèse du renforcement de son dispositif musical, par des éner­gies, pour des raisons de main­tien et d’efficacité.

Dans ses propos, il se dégage la volonté d’en­cadrer et d’aider les jeunes artis­tes à mieux éclore leurs aptitudes. Engager un artiste de talent, en chômage, indique Koffi, est une re­connaissance de ses valeurs ar­tistiques. Ainsi, le fait de former une constellation de jeunes artis­tes est justifié par le besoin de constituer « l’équipe qui gagne » c’est-à-dire le « Quartier Latin International » qu’il dirige. Cela, afin de pré­server ce groupe et école de mu­sique qui défend les couleurs de la RD Congo, partout où il passe, souligne « Papa fololo ».

« L’Album du Prêtre » pour mi-mai

Sans intitulé jusque-là, le prochain disque de « Mopao Sarko­zy » dont la parution a été, plus d’une fois, reportée, n’est plus loin de la sortie. Sauf impré­vu, L’ « album du prêtre »sera lar­gué sur le marché vers mi-mai, a rassuré l’artiste. Cela, en raison d’une série de retouches qu’il doit effectuer sur une chanson. Et aus­si, de l’élaboration d’un livret de 20 pages sur lesquelles sont impri­més les textes de toutes les mé­lopées et autres dédicaces. Par ailleurs, l’auteur de « Eputsha » a reconnu avoir revisité l’un de ses génériques phares et déclare être prêt à prolonger les travaux, si besoin est. « Cette règle de revi­sitation est tout à fait normal, pour tout artiste chevronné, étant don­né que l’oeuvre n’est pas encore achevée », a indiqué Koffi. Tout ceci, afin de répondre aux exigen­ces de mes admirateurs, a-t-il ren­chéri.

Notons au passage que Kof­fi Olomide a salué l’apport artisti­que du chanteur sénégalais, Yous­sou N’Dour, dont les vocalises ac­complies, souligne-t-il, marqueront un sceau particulier ce disque.

Présentement, « Papa fololo » s’investit dans le tournage des clips de cette trouvaille. Le week- ­end dernier, l’équipe de Quartier Latin International et celle des réalisateurs s’étaient déployées vers la route du Lac Mai Ndombe dans le Bandundu. Il sied de no­ter, cependant, que Koffi revient d’une tournée au cours de laquelle il s’était aussi employé pour la réalisation des séquences filmées. Notamment en France, en Tunisie, aux Etats-Unis d’Amérique pour s’échouer actuellement les ar­dents panoramas de la RD Congo.

Signalons qu’à l’étape d’Atl­anta où il a récemment séjourné, pendant 10 jours, et ce, au profit de la réalisation des clips et d’éventuels contacts, « Mopao » a décroché un contrat de production pour deux concerts. Ainsi, après la sortie de « l’album du prêtre », l’artiste à la tête d’une délégation de 18 musiciens, s’envolera vers le pays de l’Oncle Sam. Dans le chapitre de productions scéniques, il sied de noter également que « Quartier Latin Interna­tional » repart bientôt pour Abidjan où « Mopao » a fait le carton plein, lors d’une production qu’il a offert avec le concours des musiciens congolais résident en Côte d’Ivoire.

Bob Ambongo/Uhuru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martydemoni
Admin
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: KOFFI PRET A EMBAUCHER KAPAYA   Mar 8 Avr - 10:16


comme c'est curieux cette volonté deliberée de vouloir toujours etre sujet de ragots:est-ce seulement parce qu'il a du talent
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanne



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: KOFFI PRET A EMBAUCHER KAPAYA   Mar 8 Avr - 20:47

La RTGA décrète un embargo contre Koffi Olomide suite à l’agression de son cameraman par la milice privée de l’artiste musicien
Kinshasa, 08/04/2008 / Culture

Pour le journal « L’Avenir » pour sortir indemne de son forfait de dimanche dernier, Antoine Agbepa Koffi Olomide « Rambo » compte sur le réseau des magistrats qu’il entretient.
Le Directeur général adjoint du Groupe L’Avenir, M.Freddy Michel Kanga a tenu là au studio 2 de la Rtg@ une conférence de presse. Introduit par M. Pas­cal Amisi, directeur des pro­grammes, l’orateur a informé les journalistes de différents journaux et chaînes de télé­vision de la place les circonstances dans lesquelles le cameraman Patou Bonyoko a été sauvagement agressé, le dimanche 6 avril à Kinkole, par le milice pri­vée de Antoine Agbepa alias Koffi Olomide Rambo ».

Le dimanche 6 avril 2008, dans le cadre du par­tenariat entre la Bracongo et la Rtg@, Patou Bonyoko a été désigné pour couvrir un concert que la société « brassicole » a sponsorisé à Kinkole pour la promotion de ses produits.

Le concert s’est bien dé­roulé sans le moindre incident. Mais à la fin de la manifesta­tion, dix sportifs (batu ya makasi) à la solde de Koffi Olomide, sur instruction de ce dernier, se sont rués sur Bonyoko obligeant ce dernier à leur remettre la bande cassette contenant les images du concert. Devant le refus de ce dernier de céder ladite cassette, ils l’ont tabassé sauvagement.

Pendant ce temps, les uns se sont permis de détruire méchamment la camera pour faire sortir la bande tandis que les autres l’ont fouillé dans les poches et vont subtiliser une autre bande cassette, une somme d’argent 250Usd,), sa carte de service et d’autres effets. Dès que l’opération a pris fin, ils sont tous partis laissant Patou sans res­sources et avec des confusions sur le corps.

Informée de la si­tuation, la hiérarchie de la Rtg@ a tenté de joindre Antoine Agbepa alias Koffi Olomide, mais celui-ci était injoignable. C’était dans le but de s’enquérir de la situation créée par ses miliciens et au besoin arranger l’affaire à l’amiable comme c’était le cas, en 2006, avec Werrason qui, lui au moins, avait présenté des excuses ».

Et le directeur général adjoint Kanga de poursuivre : Et dire que la veille, c’est-à-dire le samedi 5 avril, Koffi avait été reçu pendant 45 minutes à la Rtg@ à l’émission « Number one » de Yves Abadallah. Le Cameraman qui le filmait n’est autre que celui qu’il a fait agres­ser.

Une plainte au parquet gé­néral à charge de Koffi Olomide

C’est sur ces entrefaites que la hiérarchie de la Rtg@ a deposé hier lundi 7 avril une plainte en bonne et due forme au parquet général contre Koffi Olomide. Une copie de la plainte à été distribuée à tous les journalistes présents à cette conférence de presse.

Dans ladite plainte, on y lit entre autres: « Que lesdits faits répondent notamment aux infractions d’association de malfaiteurs, faits prévus et pu­nis par les articles 156 et suivants du code pénal livre II, de coups et blessures volontaires faits prévus et punis par l’arti­cle 46 du code pénal livre II, d’extorsion telle que prévue par l’article 84 du code pénal livre II.

Qu’il échet, dès lors, d’une part d’entamer des poursuites contre Monsieur Antoine Agbepa alias Koffi Olomide « Rambo » qui n’est pas à son premier forfait (cas Marc Tabu, CCTV,...) ainsi qu’à l’endroit de ses « gardes du corps et d’autre part, de leur infliger les sanctions répressives les plus sévères prévues par la loi ».

La plainte est adressée au Procureur général et est si­gnée par Me Clément Kitengye Kisaka, avocat-conseil du Groupe L’Avenir.

Koffi Olomide compte sur le réseau des magistrats qu’il entretient

Koffi Olomide est un sinis­tre personnage qui se considère comme étant au-dessus de la loi. Son arrogance et son insouciance à commettre des abus contre la loi sont dues au fait qu’il est soigneusement « protégé » par un réseau des ma­gistrats qu’il entretient aux pe­tits oignons.

En revanche, ces der­niers couvrent tous les abus qu’il commet impunément, Koffi Olomide clame à qui veut l’en­tendre qu’il a mis toute la jus­tice dans sa poche et qu’il peut la manier comme il l’entend.

Pour sortir indemne de cette affaire, Koffi compte sur ce réseau des magistrats. D’ailleurs L’Avenir se réserve le droit de dévoiler les noms de tous ces magistrats complices qui protégent ce sinistre délinquant.
Au vu de ces faits graves à sa charge, la hiérarchie de la Rtg@ s’est adressé au gouver­nement de la République et particulièrement au ministre d’Etat de l’Intérieur, au gouverneur de la Ville pour qu’ils prennent leurs responsabilités quant à la ga­rantie de l’ordre public et de la sécurité des personnes et de leurs biens.

Entre-temps toutes les œuvres musicales de Kofi Olomide sont mises sous em­bargo à la Rtg@ par solidarité, toutes les autres chaînes feront de même.

(Ern.)

L’Avenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanne



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: KOFFI PRET A EMBAUCHER KAPAYA   Ven 11 Avr - 22:47

Affaire Antoine Agbepa alias Koffi Olomide : la Rtg@ a confirmé hier au Parquet général la plainte à sa charge
vendredi 11 avril 2008, par O.P.B.K



Le Directeur général adjoint du Groupe de presse L’Avenir, M. Freddy Michel Kanga et les avocats-conseils de l’entreprise, Me Clément Kitengye Kisaka et Me Innocent Kibundulu sont descendus hier au parquet général sis au Palais de la Justice dans la commune de la Gombe pour confirmer la plainte à charge de M. Antoine Agbepa alias Koffi Olomide.

Au sortir du Palais de la justice, M. Kanga a déclaré à la presse que « nous avons tenu à confirmer la plainte que nous avons déposée le lundi 7 avril dernier pour que justice soit rendue dans le but de finir une fois pour toutes l’impunité dans notre pays. Et j’ai foi en la justice de notre pays qui est un Etat de droit. Et puis, nous ne pouvons pas tolérer que tout le temps qu’un individu, fut-il Antoine Agbepa alias Koffi Olomide, puisse continuer à narguer tout un peuple et à se mettre constamment au-dessus de la loi. Alors que la loi est impersonnelle et est faite pour tout le monde sans distinction de race, de sexe, de catégorie socioprofessionnelle. La Rtg@ veut aller jusqu’au bout de sa logique car nous sommes légalistes et respectueux des lois établies dans notre pays comme tout bon citoyen ».

A la question de savoir ce qu’il pense des propos de l’avocat-conseil de M. Antoine Agbepa alias Koffi Olomide qui a déclaré que l’affaire sera traitée à l’amiable, le Directeur général adjoint a répondu que « sur le plan social et humain, nous n’avons rien à avoir avec Koffi Olomide ; nous ne sommes pas saisi par son avocat. Seulement, nous voulons le poursuivre parce qu’il y a eu atteinte à l’intégration physique de notre collaborateur Patou Bonyoko et destruction méchante de l’outil de travail de l’entreprise ».

Rappelons que Patou Bonyoko qui est toujours souffrant a été sauvagement brutalisé par dix « soit-disant sportifs » (batu ya makasi) le dimanche 6 avril dernier à l’issue du concert sponsorisé à Kinkole par les Brasseries du Congo (Bracongo). Au cours de la conférence de presse tenue lundi dernier, le Directeur général adjoint, M. Kanga avait déclaré que jusqu’à nouvel ordre, toutes les œuvres musicales de Antoine Agbepa alias Koffi Olomide sont sous embargo sur tous les médias audio-visuel de la Rtg@. Par solidarité, d’autres chaînes lui ont emboîté le pas en faisant de même.

L’Avenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: KOFFI PRET A EMBAUCHER KAPAYA   

Revenir en haut Aller en bas
 
KOFFI PRET A EMBAUCHER KAPAYA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Georges Prêtre, chef d'orchestre - dcd 04.01.17
» prêt d'un sousaphone sib
» Je ne peux plus lire les vidéos
» Savez vous planter les choux...
» Enrique n'est pas prêt de se marier !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel de Ngiama Werra Son :: Musique :: News & Scoop-
Sauter vers: